top of page

Vision

"Un réseau chrétien international qui responsabilisera et développera ses organisations membres avec la capacité d'avoir un impact sur les sociétés et d'éradiquer la pauvreté, en favorisant la transformation locale et le développement durable."

Mission

"Les organisations de F4L - IED travaillent ensemble pour faire pression pour obtenir des fonds, plaider, renforcer les capacités, partager des informations et des connaissances, utiliser les ressources au sein de notre réseau, améliorer et développer de nouvelles compétences, élargir notre horizon et promouvoir notre travail et nos valeurs chrétiennes. pour des sociétés durables et développées.

Valeurs

Ces valeurs fondamentales sont le fondement de F4L : Transparence

Égalité et dignité

Unité

Honnêteté et vérité

Responsabilité

Intégrité

Respecter les valeurs chrétiennes

Humilité

Servitude

Compassion

L'histoire complète

À propos de F4L-IED - Qui nous sommes.

Farming 4 Life – International Empowerment and Development (F4L-IED) est le département international et le réseau de l’organisation Farming 4 Life.

Nous sommes constitués de projets et d'organisations du monde entier qui se donnent la main pour voir le développement de nos communautés, autonomiser les pauvres et les vulnérables. Nous voulons contribuer à la transformation des communautés et éliminer la pauvreté et la souffrance.

Tous les membres de F4L-IED sont des organisations enregistrées localement qui travaillent au développement et à l'autonomisation des pauvres et des vulnérables.

Farming 4 Life est une organisation internationale de développement qui œuvre pour le développement durable. Nous travaillons auprès des personnes les plus pauvres et les plus vulnérables du monde pour voir le véritable développement de leurs communautés et de leurs moyens de subsistance.

Avec une approche de base de l'enseignement et de la formation dans nos meilleures pratiques F4L, nous enseignons aux gens comment s'aider eux-mêmes. Nos approches sont basées sur l’enseignement de l’agriculture durable, suivi d’enseignements sur le plaidoyer, l’organisation, la littératie financière et d’autres activités génératrices de revenus.

Notre vision est de voir des personnes indépendantes capables de prendre soin d'elles-mêmes, favorisant ainsi un véritable développement dans leurs communautés.

À l'heure actuelle, nous menons principalement des projets dans divers endroits d'Afrique, cependant, notre vision est de promouvoir le développement durable à travers des projets partout dans le monde et c'est là qu'interviennent notre département international et notre réseau Farming 4 Life - IED.

F4L - IED fait partie de Farming 4 Life en tant qu'organisation, mais est au pouvoir de sa perspective internationale et de ses organisations membres qui non seulement ont des projets avec F4L, mais sont également capables de travailler avec son agenda.

 

F4L – IED a été créé pour pouvoir utiliser au mieux les ressources de F4L et de projets similaires et pour mieux tirer parti de toutes les différentes compétences des différents projets de manière plus efficace. Dans le même temps, le réseau ouvre également de nouvelles opportunités de partage de connaissances, d'idées et d'expériences entre les projets. En réunissant de nombreux projets, nous renforçons notre force et cela nous aide à faire pression pour obtenir plus de fonds. Il est également plus facile pour nous de faire des visites d'échange et d'organiser des ateliers, des enseignements et des activités ensemble et les différentes organisations membres peuvent suivre et évaluer mutuellement leurs projets pour améliorer le travail de chaque projet local.

 

Tous les projets Farming 4 Life font partie du réseau en tant que projet F4L, tandis que d'autres organisations ayant des objectifs et des intérêts similaires en travaillant pour l'autonomisation et le développement d'une manière ou d'une autre peuvent rejoindre le réseau sur demande si elles sont intéressées. Le service administratif et la direction de Farming 4 Life rejoignent F4L-IED en tant qu'organisation membre avec les mêmes droits que les autres projets F4L au sein du réseau.​

Capture d'écran 2023-03-30 sur 13.54.59.png

Le voyage


En savoir plus sur Farming 4 Life en tant qu'organisation ici
 

Le premier projet Farming 4 Life a officiellement démarré en Ouganda en 2010 dans le cadre d'une coopération entre Open Church au Danemark et Victory Outreach Ministries (VOM) en Ouganda. Plus tard, la Mission ecclésiale apostolique (ACM) a repris la coopération au nom d’Open Church.


Les porteurs de vision danois Jens Silkjær et Maria Silkjær ont constaté le grand besoin d'autonomisation et de développement des communautés rurales du nord de l'Ouganda et ont décidé, avec l'organisation partenaire locale VOM, de créer un changement et un développement durables dans les communautés. C’est là que F4L est devenu réalité.


Ils ont commencé à faire pression pour obtenir des fonds et des ressources et ont obtenu le premier soutien du DMCDD (Département de développement du Conseil missionnaire danois) pour un projet pilote en 2011.


Au début, l'objectif principal de F4L Ouganda était le développement par l'agriculture, en utilisant les méthodes appelées Farming Gods Way, mais au fil du temps, on a découvert que pour enseigner aux gens l'agriculture, d'autres questions comme la santé, le plaidoyer, l'enseignement de la finance, etc. étaient également nécessaires pour que le projet soit couronné de succès.


En 2015, Jens a pris contact avec une organisation togolaise qui travaillait également via l'ACM au Danemark. L'organisation, appelée TED (Togo Engaged in its Development), souhaitait en savoir plus sur les méthodes Farming Gods Way et avait, avant de connaître F4L Uganda, envoyé trois de ses collaborateurs en Ouganda pour se former aux méthodes Farming Gods Way. Alors que les Togolais rentraient chez eux, Jens est venu leur rendre visite au Togo pour leur présenter Farming 4 Life. Il a été décidé de créer un projet F4L au Togo, en coopération avec TED.


En 2016, une organisation congolaise a également commencé à s'intéresser au travail de F4L et a suivi une formation F4L en Ouganda.

En réunissant plusieurs sites de projets ayant le même objectif de développement, l'idée de développer un réseau commun a commencé à grandir de plus en plus en chacun de nous. Lorsque le personnel ougandais et danois s'est rendu au Togo en 2016 pour partager leurs connaissances et leurs expériences, l'idée a commencé à se développer plus sérieusement.

Les échanges se sont poursuivis alors que les Togolais sont allés visiter et apprendre de F4L en Ouganda en avril et mai 2017. Plus tard, en 2017, les Congolais se sont rendus en Ouganda et d'autres ONG d'Ouganda, de Sierra Leone, de Guinée et de Zambie ont également manifesté leur intérêt à faire partie de F4L.


L'idée du réseau a été soumise au sponsor principal de F4L, DMCDD, afin d'avoir l'opportunité de disposer de fonds pour la création du réseau. Pour travailler au développement du réseau, une consultante internationale, Elisabet Nørgaard Birindwa, a été financée pour faciliter des conférences pour le développement ultérieur du travail. Tous les projets ont convenu que former un véritable réseau était une bonne idée.

En ayant l'idée du réseau, nous voulions voir comment utiliser au mieux les ressources de F4L et des projets similaires et trouver une meilleure façon de tirer parti de toutes les différentes compétences des différents projets de manière plus efficace. Cela ouvrirait également de nouvelles opportunités de partage de connaissances, d’idées et d’expériences. L'idée était que le regroupement de nombreux projets pourrait accroître la force et aider à faire pression pour obtenir plus de fonds pour le travail de nos organisations locales et ainsi atteindre beaucoup plus de personnes. Il deviendrait plus facile d'effectuer des visites d'échange et d'organiser des ateliers, des enseignements et des activités ensemble et les différentes organisations membres pourraient suivre et évaluer mutuellement leurs projets. Cela améliorerait le travail dans les projets locaux.

Les visites d'échange existaient déjà depuis un certain temps, mais elles sont désormais renforcées grâce au réseau, attirant des visiteurs de l'intérieur et de l'extérieur vers les différents projets.


La première conférence pour la création du réseau s'est tenue à Kampala en septembre 2018. Elle a été parrainée par le DMCDD et animée par un consultant international.


Des partenaires fondateurs de l'Ouganda, du Togo et du Danemark ainsi qu'un invité du Congo ont été invités à participer à la planification.​

La photo ci-dessus montre les participants à la première conférence internationale du F4L-IED.

F4L - IED ne s'adresse pas seulement aux projets F4L, mais à tous les projets ayant des objectifs similaires d'autonomisation et de développement, souhaitant se renforcer ou partager leurs forces avec d'autres à travers un réseau bien établi.


Nous sommes constitués de nombreuses organisations différentes travaillant selon le même ensemble de valeurs, ayant le même objectif commun : voir les pauvres devenir autonomes et créer un développement durable dans nos communautés locales.

Nous sommes tous convaincus que la seule façon de créer un développement véritable et positif consiste à donner aux gens les connaissances et l’aide dont ils ont besoin pour pouvoir s’aider eux-mêmes.  ​

Nous nous appelons F4L - IED
 

Notre nom s'appuie sur quatre éléments. F4L signifie « Farming for Life » et indique très clairement que nous faisons partie de F4L et que nous travaillons à l'amélioration des moyens de subsistance grâce à l'agriculture. La dernière partie, IED signifie International Empowerment and Development.

« I » signifie International et montre que nous sommes une organisation internationale travaillant ensemble au-delà des frontières.

"E" signifie Autonomisation. Dans tous nos différents projets, l’autonomisation est un élément que nous avons en commun. Nous voulons donner aux gens les moyens de faire mieux, dans tous les domaines de la vie.

 

« D » signifie Développement et parle du souhait commun que nous avons de voir un développement positif dans nos communautés locales. Nous voulons participer au développement de nos sociétés pour le mieux.

Nos principaux domaines d’intervention sont les suivants :

  • Agriculture et sécurité alimentaire (valeur ajoutée et traitement post-récolte, chaînes de valeur, etc.)

  • Autonomisation financière (Activités génératrices de revenus, AVEC, coopératives, SACCO, etc.)

  • Plaidoyer et formation de groupes

  • Recherche et développement

  • Hygiène, eau et assainissement

  • Santé (VIH/SIDA, santé maternelle et infantile, etc.)

  • Autonomisation par l'éducation, l'enseignement et les ateliers (compétences professionnelles, petites entreprises, etc.)

  • Questions de droits de l'homme

  • Droits fonciers

  • Protection de l'environnement (agroforesterie, poêles à économie d'énergie, solaire etc.)

  • Égalité des sexes

  • Bonne gouvernance, conseil et leadership chrétien

bottom of page